Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Music of *The SUN*

Kyrié illusion


The New World Orchestra

"2000"


4 minutes 30 de détente !


évasion . . .

extase...









Malango, l'annuaire des sites de l'Ocean Indien


OU NORE PI VIV ANKOR IN PE

Rubriques du Sun

Sujets en cours sur The Sun

Tous les sujets du Sun

Archive : tous les articles

Tous les articles du SUN
Septembre 2014 : 1 article
Juillet 2014 : 1 article
Février 2014 : 2 articles
Novembre 2013 : 2 articles
Avril 2013 : 1 article
Mars 2013 : 1 article
Mai 2012 : 1 article
Avril 2012 : 1 article
Janvier 2011 : 1 article
Décembre 2010 : 1 article
Novembre 2010 : 2 articles
Septembre 2010 : 1 article

Inscription et liens



STATS

Bienvenue! Vous avez la parole, exprimez-vous...

Nous ...vieux!?!
Vivre vieux! oui!
Mais.......
Qu'en penser?
Voici un poème qui mérite réflexion :

Les vieux
Paroles et Musique: J. Brel/G. Jouannest   1964

Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
...........
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
..........
la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.
Ecrit par tgtg, le Vendredi 11 Avril 2003, 20:00 rubrique "Société débats".
Repondre a cet article



Commentaires :

  linkback
linkback
11-04-03
à 20:05

Lien croisé

[150]Nous ...vieux!?! : "article discuté là"
Un autre commentaire?

  brigetjones30
brigetjones30
11-04-03
à 20:34

L'autre

jour j'ai rencontré une vieille dame de 90 ans...j'ai lui ai demandé quel est votre "secret" de vivre si long-temps et si gaiement! Elle m'a repondu :"tout simplement de ne pas voir les defauts des autres"!Sinon, je pense qu'il faut toujours avoir des projets et aller en avant, et ne pas écouter l'horologe, Tic, Tac!

briget
Un autre commentaire?

  tgtg
tgtg
11-04-03
à 21:13

Re: briget

tout n'est pas si simple ,
malheureusement :-(
Un autre commentaire?

  ImpasseSud
ImpasseSud
11-04-03
à 21:32

Qu'est-ce qui fait qu'on devient vieux, tout d'un coup ?

C'est la comparaison.
Parce qu'en fait on peut faire dix ans de plus ou bien dix ans de moins, on peut faire ou ne pas faire son âge, bien porter son âge, mais on est toujours (ou presque) plus jeune ou plus vieux que quelqu'un. Alors, où est la démarcation ? Et quand devient-on vraiment vieux? Est-ce exclusivement une affaire de décrépitude physique ? Ou bien est-ce quand on décide de vous classer dans le troisième âge ? Est-ce qu'on est déjà vieux quand on est entre deux âges, quand ce n'est plus de notre âge ou bien quand on est d'un certain âge ?

Il faut croire que l'âge ça dérange... parce qu'on n'en finit plus avec les expressions.
Je pense qu'on peut être âgé, mais « vieux », c'est autre chose et ça n'a pas d'âge.
Bridget, je suis d'accord avec toi. On peut être jeune à 90 ans et vieux à 20 ans.
Autrement on est plus ou moins « âgé ».

Il n'en reste pas moins que cette chanson de Jacques Brel dégage une infinie tendresse, mais aussi le sens d'une bougie qui s'éteint.
Un autre commentaire?

  MargotM
MargotM
11-04-03
à 21:41

Re: Qu'est-ce qui fait qu'on devient vieux, tout d'un coup ?

tout à fait d'accord. anecdocte un peu futile pour étayer : Mon Homme a 49 ans ce qui en fait un "vieux" par rapport à mes 26 printemps mais il est loin d'être vieux dans sa tête. c'est un vrai clown. Et avant lui j'étais avec un jeune homme de 28 ans qui avait une mentalité de retraité aigri... Pour finir je citerai Clemenceau "Quand on est jeune, c'est pour la vie. "

ci dessus, exemple de post inutile
Un autre commentaire?

  tgtg
tgtg
11-04-03
à 21:42

Re:pas si simple

Certaines maladies physiques ou autres ne permettent pas toujours de vieillir comme on l'espère !
Un autre commentaire?

  tgtg
tgtg
11-04-03
à 21:44

non

pas post inutile!

post pour réfléchir!
Un autre commentaire?

  ImpasseSud
ImpasseSud
11-04-03
à 21:51

les personnes agées

Là, c'est un tout autre chapitre, bien plus difficile à aborder. Parce qu'on ne veut pas y penser. Et pourtant nous avons tous un parent agé, qui n'est plus que la comparse de ce qu'il a été, et qu'on voudrait serrer contre soi pour le rassurer. Il y a aussi les personnes agées qu'on voit, dehors dans la rue, qui passent comme des ombres. Il y a celles qui sont dans les maisons de retraite et qui sont obligées, à un age avancé, de s'adapter aux petites manies des autres, à partager leurs malheurs physiques et/ou mentaux. Il y a la maladie d'Alzheimer...

Pourquoi un etre humain jeune et vigoureux est-il contraint parfois à finir dans l'indignité? A quoi cela sert-il de prolonger la vie si on ne sait pas en conserver, intactes, les qualités?
Un autre commentaire?

  PierreDesiles
PierreDesiles
11-04-03
à 23:20

Vieillir?

La vieillesse de l'esprit est plus dure à supporter que celle du corps.
Chacun de nous naît avec un capital jeunesse, mais certains l'ont déjà consommé à 20 ans.
La vie s'écoule au rythme de l'horloge terrestre et si on est en phase, tout se passe bien.
L'empressement crée le stress et notre vieillissement prématuré, de même que l'angoisse.
Il est des dictons qu'il faut savoir s'appliquer à soi même tels "prendre le temps de vivre", "donner du temps au temps", "écouter son corps" pour en découvrir les besoins je suppose, etc... etc...
Il est normal que l'on soit fougueux étant jeune et raisonnable avec l'âge, tout ceci est naturel. Mais rien ne nous empêche de cultiver notre esprit à tout âge, car un scientifique a dit "Pour rester jeune et vivre vieux, vivons curieux!"
Ma pensée est celle-ci:
Il est une chose qui se mérite et seul le temps en est le maître, c'est la sagesse. Quand on la sent venir, il ne faut surtout pas s'en séparer, car elle aide à régler bien des problèmes de la vie et ouvre les yeux sur les autres. Tout ce qui nous entoure et tout ce qui se déroule prend tout son sens avec beaucoup de recul.
Un autre commentaire?

  ImpasseSud
ImpasseSud
12-04-03
à 00:08

Etre prisonnier de son corps?

Tu as raison Pierre. Mais que dire, que penser des personnes agées prisonnières d'un corps qui ne répond plus. Ce n'est certainement pas un choix qu'elles ont fait, ce n'est pas une question de sagesse, c'est une imposition qu'elles sont contraintes à subir, et que leurs proches doivent subir avec elles, voyant décliner et se défaire, jour après jour, des etres jadis plein de vie, et qui perdent peu à peu pudeur et dignité.
Nous refusons tous d'envisager la vieillesse sous cet apsect-là. Et pourtant elle existe.
Un autre commentaire?

  brigetjones30
brigetjones30
12-04-03
à 17:35

Pensées

J’ai lu un livre ou il est démontré que le corps et l’esprit vont ensemble. C’est incroyable
comme notre « subconscient « peut influencer notre corps ! Des expressions comme : j’ai plein
le dos » ont l’effet que la personne a vraiment « mal au dos » ! Il est démontré aussi,
que seulement nous les humains, ont conscience du TEMPS, car les animaux ne l’ont pas !
Ils ne sont pas conscients qu’ils vont mourir….alors que nous, oui !
Il est conseillé, dans ce livre, de se visualiser un « age » ou on se sentait en parfaite
Harmonie avec soi-même, et de vivre sans TEMPS. C’est la le « hic », il est évident de trouver son équilibre d’abord.
Sinon, je rejoins MargotteM et Pierre, pour les maladies, on ne peut rien faire, si nous sommes génétiquement préposes à développé une, et bien tant pis et CARPE DIEM !

Le livre étant en allemand et pas traduit en français, je ne juge pas utile de le citer.
briget
Un autre commentaire?

  ImpasseSud
ImpasseSud
12-04-03
à 18:07

Re: Pensées

> il est démontré que le corps et l'esprit vont ensemble.

Dans un certain sens, je suis d'accord avec toi. Mais il arrive que l'esprit refuse la déchéance du corps quand celui-ci vous condamne à ne plus pouvoir exercer quelque chose d'essentiel, comme une profession par exemple. Je connais personnellement le cas d'un commerçant qui, bousculé par ses enfants qui avaient des idées plus modernes, plus en rapport avec les temps, leur a laissé la place mais a sombré dans une espèce de dépression. Son commerce était SA vie, et ensuite il a refusé de sortir, s'est isolé de plus en plus meme par rapport à sa femme et à ses enfants, et a fini par mourir dans le désespoir, après avoir eu honte de lui-meme pendant des années.

L'esprit humain est bien étrange, et il arrive souvent que l'on juge les gens agés sur leur aspect physique, ignorant que beaucoup de facultés intellectuelles sont encore intactes. Et ça devient une sorte de condamnation, dont certains ne se relèvent pas.
Un autre commentaire?

  brigetjones30
brigetjones30
12-04-03
à 19:04

Re: Re: Pensées

Tout à fait d’accord avec toi dans ce cas là ! Mais autre exemple, j’arrive, chez le Dentiste,
a me mettre »ailleurs » en pensant à des choses et bonheurs intenses, que je « revis » et je ne sens pas de douleur ! Chaque fois quand quelque chose de désagréable est a subir, je fais cela et les gens sont étonnés ! J’ai mis un certain temps pour y arriver !
Perso, j’ai décidé, et j’ai des amis pour cela, si jamais je devenais un « légume » qu’on me donne ma MORT, car j’estime que nous avons le droit de choisir « le moment » !
Très sincèrement, je ne voudrais vivre « éternellement » car LA VIE n’aurait pas de sens, sans LA MORT ! Maintenant nous sommes toutes différentes et là je parle uniquement pour moi,
tant que mon esprit fonctionne et que je ne tombe pas gravement malade….cela me suffit.
Les rides, bref, l’extérieur, je m’entretiendrais bien sur, mais je m’en fous !
Souvent je dis : une année a 365 jours, 12 mois, 52 semaines……1 jour a 24h,1 H 60 minutes, 60 secondes……c’est long et vivons-les !

briget
Un autre commentaire?

  PierreDesiles
PierreDesiles
13-04-03
à 01:29

perso d'un soir !

"Mais que dire, que penser des personnes agées prisonnières d'un corps qui ne répond plus"
ImpasseSud, je suis un peu sur la même longueur d'onde que Briget, car mon monde, c'est moi qui le fabrique au jour le jour et selon mon humeur.
Je dis toujours; chaque matin au réveil, le décor est planté, quels seront les acteurs(actrices) qui vont y entrer dans la journée et quel sera mon rôle? la pièce sera forcément improvisée, mais au combien enrichissante!
Pour les personnes agées qui sont dans leur monde, c'est pareil, elle donnent des signes de faiblesses, parfois de tristesses, mais est-ce le reflet exact de leur monde intérieur?
En janvier, on m'a appelé un matin pour venir voir ma mère de 85ans qui avait un malaise, mais pendant le trajet en voiture, j'ai eut un pressentiment et j'ai appelé de nouveau de mon portable, et j'ai appris son décès. En fait elle était déjà morte plus tôt avant de partir pour une promenade en voiture. Elle s'était éteinte assise sans prévenir et sans douleur.
Cela m'a donné une leçon de conduite, après un sentiment de culpabilité de n'être point là avant. Comme je suis de plus en plus croyant en Dieu, la mort est maintenant inclus dans le processus de vie terrestre et est inévitable, même si les sentiments remontent en surface et s'expriment par des larmes.
Depuis 2ans, elle avait déjà sombrée dans son monde à elle et bien que de nombreux souvenirs lui restaient présents, elle avait perdu le pouvoir de raisonnement. Mais ses yeux s'illuminaient en me voyant, preuve que tous sens n'avaient pas totalement disparus.
Depuis une quizaine d'années, je me suis mis à la méditation grâce à des amis et je suis passé tous les stades de reconstructions intérieures par des techniques de groupes bénévoles.
Je ne pourrais pas développer ici, tout ce que j'ai appris et mis au point, mais je résumerai en disant que ma croyance en un Dieu supprême est telle que plus rien ne peux plus m'atteindre pour me faire changer de route. Personne ne m'a manipulé, ni endoctriné dans je ne sais quelle secte ou religion, c'est simplement une remise en question de mon moi intérieur qui m'a faire prendre conscience de mon existence.
Je ne vois plus les gens avec seulement les yeux, je préfère ressentir leurs vibrations, car en face de moi ce n'est pas une personne avec une étiquette, mais un être. je me fous complètement de sa position sociale, de sa couleur de peau, de son âge et de ses opinions, mais c'est l'esprit qui l'habite qui m'intéresse, car il est invisible et ne répond à aucun critère.
J'aime tout le monde, sauf les cons, car ils sont incurables et sont sans frontière, ni barrière de sang, ce qui constitue la seule race universelle qui se multiplie sans clônage.
J'espère ne pas avoir trop dévié du sujet, mais j'avais besoin de vous parler.
Un autre commentaire?

  Gamin
Gamin
14-04-03
à 04:40

Re: perso d'un soir !

Je vais apporter ma petite pierre pour ce soir...

Personnellement, à 38 ans, je ne dirais pas que je me sens "vieux", puisque j'ai la chance d'avoir gardé un esprit jeune, et une mentalité qui s'approche plus de mes 25 ans que de mes 38 ans actuels...
Pourtant, en comparaison avec les "jeunes" de maintenant, que ce soit garcon ou fille, par rapport à eux, j'avoue me sentir "vieux", et c'est dans ces moments-là que j'aimerais franchement avoir 10 ans de moins...
Je ne me plains pas de ma situation ni de mon corps, je me sens bien dans ma peau, je suis franchement déconneur quand j'en ai envie, mais je peux être aussi franchement dépressif et abattu quand je fais la comparaison ou quand j'ai des problèmes de "coeur"...

Bien évidemment, je n'ai pas peur de vieillir, mais je constate quand même à chaque année qui passe, des rides qui apparaissent, et finalement, je constate que je fais mon âge et que je ne suis plus si jeune que ça...
Pour résumer, je suis tiré entre les deux extrêmes : d'une part, j'aimerais être plus jeune de 10 ans, et d'autre part, je n'ai pas envie de changer, seulement garder cet esprit "jeune" qui fait ma force quelque part...
Mais comme on ne sait jamais ce que la vie nous réserve...
Un autre commentaire?

  brigetjones30
brigetjones30
15-04-03
à 14:38

Re: perso d'un soir ! PIERRE

Alors,là, je te rejoins a 100%!!!sauf il est inpossible pour moi de croire a un "Dieu"......!(telle qu'on nous le presente)mais c'est un trés vaste sujet..!lal LE MEC!

briget
Un autre commentaire?

  tgtg
tgtg
15-04-03
à 14:50

Re: poésie

Jacques Brel a écrit une poésie remplie d'amour , de mélancolie , de révolte......

Il fallait l'entendre et le voir interpréter ses chansons pour comprendre tout ce qu'il faisait passer comme mélange d'émotions !


"esprit sain - corps sain"
Nous ne faisons qu'un!
Bien "dans sa tête" , bien "dans son corps" : c'est certain!

Mais.....

La "machine humaine" a parfois des ratés (au point de physique - au point de vue mental )incompréhensibles!
Des ratés certainement pas mérités!
Inacceptables!
Et les vieux qui auraient droit à de belles fins de vie bien méritées , se retrouvent parfois bien seuls!

"Se retrouvent" pour différentes raisons ....car ce n'est certainement pas un choix!

D'autres sont placés dans un home de repos...et souvent pas par choix non plus!
Il s'agit d'une obligation pour assurer leur sécurité et celle des voisins!

Il ne faut pas oublier , non plus ,que nous vivons dans une société où le travail n'est pas toujours récompensé suffisemment pour assurer une vieillesse agréable.
Il faut un minimum "d'argent" pour s'occuper de manière "enrichissante"!...on ne peut pas le nier!!!

Des regards , des gestes , des interrogations , des réactions de la part des vieux nous expliquent qu'ils espéraient une autre fin....

Le bilan d'une vie ne mérite pas celui qui est si bien exprimé par Jacques Brel!!!
Un autre commentaire?

  ImpasseSud
ImpasseSud
15-04-03
à 18:32

Re: Re: poésie

Je suis tout à fait d'accord avec tgtg. On ne peut pas ignorer la réalité des maisons de repos. Et comme elle le dit, tous les gens qui sont là ne l'ont pas "choisi", ni "mérité". Ce n'est certainement pas cette fin-là qu'ils avaient programmé. Pour la plupart, ils y sont entrés contraints et forcés. Il est facile de croire que les personnes impotentes ne pensent plus. On ne sait rien ou presque de l'esprit d'une personne âgée prisonnière d'un état physique qui l'empêche de s'exprimer, alors que le cerveau fonctionne encore parfaitement.

Sur Internet, j'ai trouvé ce "Texte écrit par une vieille dame terminant sa vie en “gériatrie”. Les soignants ont retrouvé cette lettre sous son oreiller après son décès... 02-2002."
La vieille dame grincheuse...
Que vois-tu, toi qui me soignes,
que vois-tu ?

Quand tu me regardes,
que penses-tu ?

Une vieille femme grincheuse,
un peu folle,
Le regard perdu, qui bave quand elle mange et ne répond jamais
quand tu dis d'une voix forte
"essayez" et qui
semble ne prêter aucune attention à ce qu'elle fait...

Qui docile ou non,
te laisse faire à ta guise,
le bain et les repas pour occuper la longue journée.

C'est ça que tu penses,
c'est ça que tu vois ?

Alors ouvre les yeux,
ce n'est pas moi.

Je vais te dire qui je suis, assise là, tranquille,
me délaçant à ton ordre,
mangeant quand tu veux...
Je suis la dernière des dix,
avec un père et une mère;
des frères, des sœurs
qui s'aiment entre eux...

Une jeune fille de seize ans,
des ailes aux pieds,
rêvant que bientôt elle
rencontrera un fiancé...

Déjà vingt ans,
mon cœur bondit de joie
au souvenir des vœux que j'ai fait ce jour-là.

J’ai vingt-cinq ans maintenant et un enfant à moi,
qui a besoin de moi, pour lui construire une maison...

Une femme de trente ans, mon enfant grandit vite ; nous sommes
liés l'un à l'autre par des liens qui dureront...

Quarante ans, bientôt il ne sera plus là, mais mon homme est à
mes côté et veille sur moi.

Cinquante ans,
à nouveau jouent autour de moi
des bébés.

Nous revoilà avec des enfants,
moi et
mon bien-aimé.

Voici les jours noirs,
mon mari meurt.

Je regarde vers le futur
en frémissant de peur
car mes enfants sont très occupés pour élever les leurs
et je pense aux années et à l'amour que j'ai connus.

Je suis vieille maintenant et la vie est cruelle et elle s'amuse à
faire passer la vieille pour folle.

Mon corps s'en va.
Grâce et forme m'abandonnent.

Et il y a une pierre là où jadis il y avait un cœur.

Mais dans cette vieille carcasse,
la jeune fille demeure.
Le vieux cœur se gonfle sans relâche.
Je me souviens des joies et des peines. Et à nouveau je revis ma
vie et j'aime...
Je repense aux années trop courtes et trop vites passées
et accepte cette réalité implacable.

Alors, ouvre les yeux, toi qui regarde et qui me soigne.

Ce n'est pas la vieille femme grincheuse que tu vois...

Regarde mieux et tu verras...

(Source : Nicole Le G.)
Un autre commentaire?

  Gamin
Gamin
15-04-03
à 20:46

Re: Re: Re: poésie

J'avais lu ce texte aussi, mais je ne sais plus où...
Un autre commentaire?

  tgtg
tgtg
15-04-03
à 21:25

Re: Re: Re: poésie

ImpasseSud!

un texte à donner les larmes aux yeux !!!

(....et on me dira encore que c'est un post inutile!!!)
Un autre commentaire?

  PierreDesiles
PierreDesiles
15-04-03
à 23:55

Réflexion d'un soir.

Je ne pourrais pas déballer ma vie perso sur internet, mais un événement majeur à l'àge de 20 ans, m'a placé en retrait de mes espérances. Cela m'a permis d'apprécier la vie différement depuis 35 ans et je pense que c'est pour celà que je comprends mieux les autres, quelques soient leurs âges.
Dans ma tête un monde à part s'est développé et me permet d'y trouver comme un refuge, sinon un repère.
Je pense que c'est un préambule à "l'au delà" et un passage obligé pour les personnes âgées.
C'est comme un jardin secret où l'on aime à s'y attarder.
La clé de la vieillesse y est certainement cachée, car celà sert d'exutoire à divers problèmes que l'on se créer.
Je ne me sens plus seul depuis et je peux être n'importe où, sans m'ennuyer.
L'horloge du temps n'existe plus et on se met en phase avec une autre dimension qui n'a plus rien de terrestre.
Je crois aussi que l'esprit ne vieillit pas, car il n'est pas fait de matière, et c'est cette force qui réside en lui qui me donne espoir qu'après la mort, il y a autre chose. Le jour où l'on saura se dématérialiser, la vitesse de l'esprit est bien supérieur à celle de la lumière et permettra des transferts immédiats.
Je comprends parfaitement cette "vieille dame grincheuse" qui a écrit cette lettre, comme tous les autres qui n'ont rien écrit, car cela leur paraissait inutile d'en informer les "bien vivants". A partir du moment où on a trouvé ce monde "parallèle", le reste fait sourire.
Désolé d'avoir été un peu long.

Un autre commentaire?

  PierreDesiles
PierreDesiles
22-04-03
à 23:17

Réflexion d'un autre soir.

On est ce que l'on veut qu'on soit!
Le moi est intérieure et non visible, mais on peut le sentir sur les autres par les vibrations qu'il émet.
On peut jouer à ne pas être, mais le fait est, qu'on soit. Et cela revient à dire:"Chassez le naturel, il revient au galop!"
Combien de fois entend t-on:"Soit toi-même!" car les jeux de rôles sont monnaies courantes dans la vie de tous les jours et nous avons tous plusieurs masques, dont un pour chaque circonstance. Ceci, c'est pour la vue, mais heureusement nous avons plusieurs sens et il est plus aisé de sentir les autres que de les voir. Car la façade disparait au profit du profil interne.
Tout ceci pour en revenir sur le vieillissement des tissus, mais sûrement pas de l'être qui habite ce corps. On peut avoir une certaine fatigue ou lassitude, mais l'âme reste intacte du début jusqu'à la fin du corps physique. On a acquis un capital intellectuel qu'on emmène avec soit pour...? je dirai une autre dimension...
Un autre commentaire?