Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Music of *The SUN*

Kyrié illusion


The New World Orchestra

"2000"


4 minutes 30 de détente !


évasion . . .

extase...









Malango, l'annuaire des sites de l'Ocean Indien


OU NORE PI VIV ANKOR IN PE

Rubriques du Sun

Sujets en cours sur The Sun

Tous les sujets du Sun

Archive : tous les articles

Tous les articles du SUN
Septembre 2014 : 1 article
Juillet 2014 : 1 article
Février 2014 : 2 articles
Novembre 2013 : 2 articles
Avril 2013 : 1 article
Mars 2013 : 1 article
Mai 2012 : 1 article
Avril 2012 : 1 article
Janvier 2011 : 1 article
Décembre 2010 : 1 article
Novembre 2010 : 2 articles
Septembre 2010 : 1 article

Inscription et liens



STATS

Bienvenue! Vous avez la parole, exprimez-vous...

Les « droits humains » sont tombés avec les Tours Jumelles.

Quel que soit le journal qu’on ouvre ces jours-ci, français ou étranger, on y trouve un article sur le rapport annuel d’Amnisty International. Et à part quelques libérations sporadiques ici et là de prisonniers politiques, et l’entrée en vigueur (malgré l’obstruction des Etats-Unis) du statut de Rome de la Cour pénale internationale pour juger les crimes les plus odieux, comme les génocides, les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre (le premier procès jugé concernera la Sierra-Leone), pour le reste les choses n’ont fait qu’empirer, et Amnetsy n’hésite pas à dénoncer comme cause première la soit disant guerre au terrorisme.

 

A l’habituelle liste des 151 pays où on viole les droits humains de façon répétée, des 42 pays où on procède à des exécutions extrajudiciaires (homicides illégaux), des 33 pays où les personnes « encombrantes » disparaissent, des 106 pays où forces de l’ordre, polices et autres maltraitent et torturent, des 35 pays où on emprisonne les objecteurs de conscience, des 54 pays où on exécute des arrestations arbitraires et des détentions sans chef d’accusation ni procès et des 31 pays où la peine de mort est encore en application et où en première ligne on trouve la Chine, l’Iran et les Etats-Unis, plus tous les pays où il y a des guerres civiles en cours avec des cruautés sans nom, des mutilations et même un retour au cannibalisme, sans parler des états où le viol est inclus dans l’enrôlement des femmes, etc.…

se sont ajoutées les dispositions et les lois votées en toute hâte pour soi-disant combattre le terrorisme. Ainsi :

-          à Gantanamo, 660 prisonniers de guerre sont détenus comme des chiens, en cage, sans chef d’accusation ou assistance légale (avant-hier encore 2 tentatives de suicide : 27 depuis janvier 2002) ;

-          Les Etats-Unis ont dressé la liste de 13.000.000 d’étrangers vivants sur leur territoire, comme suspects en puissance ;

-          Tous les Arabes sont devenus suspect de terrorisme, et subissent bien souvent des contrôle qui sont une véritable brimade ;

-          Le mauvais  exemple des Etats-Unis est imité par un grand nombre de petits pays (un bon prétexte !) ;

-          En Grande-Bretagne les nouvelles dispositions anti-terroristes autorisent la détention sans mandat pour 7 à 14 jours ;

-          A la suite du 11 septembre, Les Tchétchènes et les Tibétains sont devenus des terroristes ;

-          En Inde, pays démocratique, le parlement a promulgué une loi relative au terrorisme érigeant les aveux obtenus (sous la torture ?) comme preuves devant les Tribunaux ;

-          Sans compter que dans nos pays de L’Union Européenne nous sommes pratiquement déjà tous fichés avec nos empreintes digitales, que le droit d’asile est en pleine révision et l’expulsion est devenue plus facile, sans parler des arrestations faciles des contestataires.

Etc. etc. etc.

 

Tout ça « Pour la sécurité de qui ? » demande Irene Khan, la secrétaire générale de l’organisation, dans une interview relâchée au journal Le Monde ? Notre planète vous semble-t-elle plus sûre qu’avant le 11 septembre, ou plus sûre depuis qu’on a enfoncé un peu plus dans la misère L’Afghanistan et l’Iraq ? Les derniers attentats à Riad et à Casablanca ne se sont-ils pas produits après ces deux guerres ? L’Intifada ou les abus d’Israël ont–ils pris fin ? En Colombie les très sévères mesures de sécurité adoptées par le nouveau pouvoir d'Alvaro Uribe n’ont-elles pas surtout provoqué «l'escalade de la violence politique» ?
Il existe des montagnes de chiffres à l’appui de tout ça.

 

Le 11 septembre n’a été qu’une réponse (déplorable) à l’arrogance des Etats-Unis et du monde occidental en général, mais ce n’est certainement en continuant à hausser la mise que les choses peuvent s’améliorer… A moins que nous soyons tous d’accord d’y sacrifier « les droits de l’homme »…

On peut faire semblant de ne pas s’y intéresser, on peut faire semblant de ne pas être au courant, mais il ne fait aucun doute qu’après avoir écrasé des dizaines de populations, le rouleau compresseur des abus au nom de la « guerre au terrorisme » finira par nous rejoindre.

Est-ce là le monde sûr que nous désirons ?

 

Ecrit par ImpasseSud, le Vendredi 30 Mai 2003, 14:28 rubrique "Société débats".
Repondre a cet article